peche-a-pied-camaret-sur-mer-bretagne
Bretagne,  France,  Voyages

Road-Trip en Bretagne : itinéraire ressourçant sur 5 jours

N’est pas Terre du Bout du Monde qui veut, et la Bretagne mérite Ô combien son titre. Façonnée par un peuple à l’identité marquée, riche d’une histoire aux contours obscurs et complexes, la Bretagne promène depuis le fond des âges des mythes ancestraux qui ont contribué à son folklore. Elle est la destination toute trouvée pour un road-trip nature qui vous ressourcera des pieds à la tête. 

Alignements inexpliqués de menhirs mégalithiques, conquête tumultueuse par l’Empire Romain, rites celtiques occultes, réécriture des mythes des Saints Catholiques, attaques des Vikings et légendes du roi Arthur : la Bretagne fascine et enchante. 

Plage de la presqu'île de Crozon avec son eau turquoise
La côte de la presqu’île de Crozon étale ses plages dorées où les vagues d’un océan turquoise viennent se briser

En ce début de mois de juillet l’envie pressante de me régénérer au contact de sites aussi inspirants qu’énergisants s’est faite sentir. Je pars donc en solo sur une boucle de 5 jours qui me conduira de Finistère en Monts d’Arrée. J’ai un chapeau sur la plage arrière, un ciré et des chaussures de marche dans le coffre : je suis prête. Côtes romantiques battues par les vents, forêts chimériques et lande mystique sont le programme parfait pour ce road-trip en terre Bretonne. #cetétéjevisitelaFrance

1. L’objectif de mon road-trip en Bretagne

Nous sommes au mois de juillet et j’ai passé 4 mois de confinement claquemurée dans mon appartement en centre-ville de Montpellier à enchaîner les visio-conf pour le boulot. Au-delà des éléments de conjoncture plutôt anxiogènes qui ne sont pas propices à une énergie vitale débordante, l’hypothyroïdie qui m’a été diagnostiquée en Février n’arrange rien à mon état de fatigue : je suis à plat.

Femme assise au bord de la rivière d'Argent dans la forêt d'Huelgoat
La forêt d’Huelgoat est le lieu idéal pour un contact privilégié avec la nature

Comme beaucoup, je pense que la Nature est l’une des plus belles voies de ressourcement. En tous les cas, c’est sans doute la plus accessible. Selon certaines croyances, les lieux hautement chargés en énergie vibratoire ont été identifiés et utilisés par nos ancêtres depuis la nuit des temps pour soigner l’homme, son âme et la terre, célébrer les rythmes de la nature, la Vie, la Mort, les Dieux, et pour harmoniser le monde des vivants avec “ce qui ne se voit pas”. 

Alignements de menhirs dits de Lagatjar à Camaret-sur-Mer, dans un champ sous un ciel de nuages blancs
Alignements de Lagatjar – Ces menhirs se trouvent à Camaret-sur-Mer sur le chemin de la pointe de Pen Hir

Ainsi les lieux sacrés qui ont été choisis pour construire menhirs, cromlechs, temples et plus tard églises et cathédrales ne l’ont pas été au hasard : ils se trouvent sur des lignes de force qui expriment, d’après ceux qui peuvent les percevoir, les énergies de la terre et du cosmos.

La Bretagne n’est pas seulement une région au patrimoine naturel exceptionnel, elle fourmille de sites sacrés à qui il est, me semble-t-il, intéressant de rendre visite pour recharger ses batteries, physiques et spirituelles, lors d’un petit road-trip énergisant sur 5 jours, qui ressemble déjà à des mini vacances.

2. L’itinéraire de mon road-trip en Bretagne

J’ai organisé (organisé étant un grand mot pour désigner des épingles jetées à la va-vite sur Google Maps pour marquer les lieux d’intérêt que je souhaitais visiter) l’itinéraire de mon road-trip en une boucle, prévoyant maximum 2 à 3 heures de route par jour, histoire de ne pas finir sur les rotules et d’avoir assez de pêche pour profiter de chaque étape.

Petite porte ancienne en bois peinte de bandes multicolores, vue lors de mon road-trip en Bretagne dans le hameau de Kérampeulven
Petite porte ancienne en bois peinte de bandes multicolores, vue dans le hameau de Kérampeulven

Sur tout le voyage, je me fixe sur seulement sur deux départements, le Finistère et le Morbihan, réservant la baie de Saint-Malo, la côte d’Émeraude et le Mont-Saint-Michel pour une autre fois. La diversité de paysages vue en 5 jours est néanmoins extraordinaire, avec des ambiances allant de la côte tourmentée à la forêt profonde.

L'étang du Varquez au coucher du soleil, un point phare de mon road-trip en Bretagne
L’étang du Varquez, près de Erdeven, au coucher du soleil

Pour ce tour en mode “digital detox”, pas de ville, pas de plage, mais une itinérance de village en village, de port en port, et surtout, un grand bain de nature dans des sites préservés et des lieux sacrés qui m’inspirent une visite.

J’aménage mon temps de manière très flexible et si je me sens bien à un endroit donné, je n’hésite pas à y passer quelques heures de plus, ou à modifier mon itinéraire au gré des (souvent excellents) conseils donnés par mes hébergeurs.

Panneaux colorés de signalisation indiquant des villes de Bretagne dans toutes les directions (utile si vous vous perdez en road-trip en Bretagne)
Toutes les villes de Bretagne… Dans toutes les directions

Et figurez-vous que chaque matin, quand je prends la route et que je roule toutes fenêtres ouverte dans la campagne bretonne, un sentiment infini de liberté m’envahit (d’autant que le soleil m’accompagnera sur 4 des 5 jours du road-trip, le luxe !).

✢ Le Finistère : de la presqu’île de Crozon à la Pointe du Raz

Vous le sentez, l’air vif de l’Océan qui vient vous chatouiller les narines et vous embrouiller le brushing ? On dit que le Finistère, avancée audacieuse de la terre sur la mer accrochée au bout du continent Européen, a donné aux Bretons leur caractère aventurier et voyageur. Sur ce cap qui tutoie l’Océan, la presqu’île de Crozon et la Pointe du Raz sont des joyaux de la côte Atlantique qui incarnent si bien l’âme maritime de la Bretagne.

Côte découpée de la presqu'île de Crozon, parcourue à pied lors de mon road-trip en Bretagne
Sur la presqu’île de Crozon, en direction de la pointe de Pen Hir, les falaises de grès armoricain orangées contrastent avec la mer aux reflets turquoises granitique de

Sur cette côte sauvage et découpée, où la lande de bruyère s’étend jusqu’au bord des falaises qui encerclent des plages à l’eau turquoise, la vue est à couper le souffle. On peut y contempler des couchers de soleil mémorables (où le soleil se couche donc en plein en face de vous) pendant que l’océan, inlassablement, part à l’assaut des roches sculptées par le vent et les embruns. 

Coucher de soleil à la Pointe du Raz, à ne pas manquer lors de votre road-trip en Bretagne
L’expérience qui va vous émouvoir lors de votre road-trip en Bretagne : regarder le soleil se coucher en face de vous à la Pointe du Raz

Depuis la pointe du Raz, mon regret est de ne pas avoir pu aller faire un tour sur l’île de Sein qui est un joyau de dépaysement, paisible et romantique, très complémentaire du goût de fin du monde qu’offre une balade à la Baie des Trépassés.

Découvrez mon autre article ▸▸▸ Pointe du Raz : promenade au coucher du soleil

✢ Lieux sacrés et énergétiques de Bretagne : nature, menhirs et mégalithes

D’aussi loin que je me souvienne, depuis mon premier séjour en Bretagne à l’âge de 3 ans, les menhirs m’ont toujours fascinée. Ces pierres oblongues géantes qui se dressent, au milieu de la lande bretonne ou au cœur des forêts n’ont pas été placés là au hasard. La Bretagne est une terre riche de mythes et de pratiques spirituelles depuis les temps anciens. 

Femme assise devant un menhir dans une clairière
Le menhir de Lespurit mesure 7,60 mètres, il se trouve dans une clairière paisible et chargée d’une énergie toute particulière

Des hommes du néolithique qui ont créé les premiers alignements comme Carnac en passant par les druides celtes et les édifices religieux de la conquête catholique qui les ont réinvestis, les lieux sacrés ont été (ré)utilisés pour communier avec les Dieux, la Nature ou les Astres. 

Positionnés stratégiquement sur des sites qui bénéficient d’une forte énergie vibratoire (souvent due à la présence d’eau souterraine ou à une configuration géologique particulière), ils sont l’occasion parfaite de ressourcer profondément corps et esprit. 

Je vous propose ici un tour de quelques lieux sacrés emblématiques de Bretagne, entre Finistère et Morbihan, de Lespurit aux Monts d’Arrée en passant par l’île de Saint-Cado.

Découvrez mon autre article ▸▸▸ (Coming soon) Lieux sacrés et énergétiques de Bretagne : nature, menhirs et mégalithes
Îlot de Nichtarguér où se trouve la célèbre maison aux volets bleus, à Saint-Cado
Qui n’a jamais vu une photo de cette maison aux volets bleus devant l’île de Saint-Cado ? Il s’agit de l’îlot de Nichtarguér, de son nom d’origine

✢ La forêt de Huelgoat, terre de mythes et de légendes

Imaginez une forêt dense et mystérieuse, où les rayons du soleil filtrent doucement à travers les feuillages des chênes, des châtaigniers et des hêtres, recouvrant mousses et fougères d’une lumière irréelle. 

Une forêt parcourue d’une rivière d’Argent et de mares secrètes, où les fées, dit-on, viennent se réfugier à la nuit tombée. Une forêt semée d’un chaos de gigantesques blocs de pierres de plusieurs tonnes dont l’une d’entre elle pourrait, d’une simple pichenette, se mettre à osciller. Une forêt de légendes mêlant à la fois le Roi Arthur, le Diable, la perfide princesse Dahut ou le tonitruant Gargantua. 

Sentier s'enfonçant dans la foret de Huelgoat
La forêt d’Huelgoat ne fait pas partie de ces futaies opaques où la lumière du jour ne perce jamais : les sous-bois y sont baignés de soleil.

Bienvenue à Huelgoat, cette somptueuse forêt domaniale de 1000 hectares qui se trouve dans l’arrière-pays Finistérien. Selon certaines hypothèses modernes, la forêt d’Huelgoat pourrait même être un morceau rescapé de la légendaire forêt de Brocéliande qui recouvrait jadis toute la Bretagne. 

Arbre éclairé soleil avec ses racines noueuses
Les arbres de la forêt d’Huelgoat vous font réaliser qu’ils sont des êtres vivants à part entière, tant leur présence est forte et sensible

Brocéliande ou pas, par son authenticité et la force de vie qui s’en dégage, la forêt d’Huelgoat vous enchantera par la beauté de ses paysages, qui jouent avec votre âme d’enfant et vous plongent dans un univers de légendes fantastique et merveilleux.

3. La logistique de mon road-trip en Bretagne en solo

Une location de voiture, pas de van

Je prends l’avion à Montpellier en milieu de matinée et je traverse la France en 1h30 (je sais, cela alourdit mon bilan carbone). J’atterris à l’aéroport de Brest. J’ai un choc thermique : il fait 16°C alors qu’il faisait 32°C dans le Sud. 

Les petits aéroports, c’est pratique. En à peine 2 heures de voyage on est ailleurs, et surtout, en à peine 20 minutes, quand n’a pas de bagage en soute, on est dehors.

Pour ce road-trip breton, je voyage en solo, du coup, le van aménagé ne fait pas sens (je sais, sur Instagram, on passe pour un odieux ringard si on ne fait pas de road-trip en van aménagé, mais tant pis, je prends le risque). J’opte donc pour la location de voiture.

Fiat 500 roulant sur une route au coucher du soleil
Comment ça, vous ne trouvez pas qu’une mignonne Fiat 500 roulant au coucher du soleil est plus sexy que ma C3 Aircross de loc garée sur le parking de Plouyé ? Photo de Max Di Capua sur Unsplash

Les kiosques des loueurs de voiture se trouvent dans le hall. Plusieurs choix s’offrent à vous pour le prestataire : moi je suis allée au moins cher et j’ai pris RentalCars / Alamo (il faut bien scruter les autocollants sur les guichets car “Alamo” est écrit en tout petit). 

La réservation avait été faite en ligne, le check-in prend 5 minutes. Super facile : le parking des loueurs de voiture est 100 mètres plus bas, il faut sortir du hall de l’aéroport et descendre quelques marches. Pour choper votre vol retour, vous n’avez qu’à garer votre véhicule sur le parking et à jeter les clés dans la boîte-aux-lettres, si l’agence est fermée. 

On me dit que la Twingo réservée n’est pas disponible et on me propose une voiture plus grande à la place, une C3 Aircross qui s’avèrera bien pratique sur les chemins de terre. On me passe les clés, je me change pour un pantalon et des baskets (oui, pour moi, 16°C, ça caille), j’enfourne ma petite valise dans le coffre et c’est parti !

Coût pour 4 jours : 224 euros (c’est plus cher que si vous réservez auprès des loueurs du centre-ville de Brest, mais ça vous économise le temps de trajet en taxi ou navette jusque-là).

Hébergement en chambre d’hôtes

Pour cette petite semaine de vacances, j’ai besoin de confort et de repos donc j’oublie la tente et le camping sauvage. Je choisis en amont de mon voyage quelques maisons d’hôtes à proximité des lieux que je souhaite visiter et c’est ce qui conditionne le déroulé de mon itinéraire.

Maison traditionnelle bretonne avec toit de chaume et porte bleue, fleurs en pots
Le charme désuet d’une maison traditionnelle bretonne au toit de chaume

Je panache un peu pour équilibrer mon budget, entre maison d’hôte de charme et chambre toute simple chez l’habitant (mais toujours avec le petit déjeuner, hein, il ne faut pas se laisser aller), avec le plaisir de découvrir un nouveau lieu, une nouvelle ambiance chaque soir.

Photo de l'intérieur d'une chambre en chambre d'hôte prise lors de mon road-trip en Bretagne
Certaines chambres d’hôtes en Bretagne vous font vraiment vous sentir comme à la maison

L’offre touristique d’hébergement en Bretagne est légion et vous n’aurez que l’embarras du choix. Personnellement j’aime la flexibilité de Booking qui permet dans pas mal de cas de pouvoir annuler facilement jusqu’à peu de temps avant la date du séjour. Chambres-hotes.fr est aussi utile pour trouver des logements qui ne figureraient pas sur le site du géant américain.

Fleur de dahlia blanc en pot sur fond bleu
Les petites attentions sont ce qui fait la différence pour les chambres d’hôtes où j’ai logé

Autre point important : je m’arrange pour sélectionner des chambres d’hôtes dont l’offre comprend le petit-déjeuner. Chaque jour commence donc avec son cortège de confitures, beurre salé, croissants et baguette fraîche (et honnêtement, je vois mal comment mieux commencer ma journée, non ? 🙂 )

Table de petit-déjeuner lors de mon road-trip en Bretagne
Le petit plaisir du matin en road-trip chambres d’hôtes : trouver la table du petit déj dressée avec tellement de choses à déguster…
À titre indicatif (dépend évidemment de vos goûts et le prix peut grimper très vite), coût moyen pour une nuit en chambre d’hôte avec petit-déjeuner, début juillet pour une personne (NB: la France est en début de période de reprise touristique post-covid, ce qui occasionne de meilleurs tarifs) : 65 euros.

Qu’est-ce que je mets dans ma valise ?

En Bretagne, ce n’est pas une légende, la météo est changeante. La faute au climat océanique, aux cycles lunaires, aux dépressions sur l’Atlantique, au réchauffement climatique… Bref, vous pouvez très bien vous prendre un 12°C pluvieux en plein mois d’août comme un soleil radieux au milieu du mois d’avril. Et je ne vais pas vous faire l’offense d’afficher l’un des mille dictons bretons sur la météo, si ?

Si.

Quand les mouettes volent le bec en avant, c’est signe de mauvais temps.

CQFD.

L’avantage est cela dit qu’il y a assez peu d’amplitude thermique. Bref, en Bretagne, il fait toujours frais bon : ni trop frais, ni trop chaud (vous comprenez pourquoi, par les épisodes caniculaires de ces dernières années, la France entière a migré en procession vers les territoires bretons).

Pour un roadtrip, on a un abri : la bagnole. Donc pas de crainte de se retrouver à marcher sous la pluie battante, le sac à dos sur le dos (ça sens le vécu, non ? Si). Cela facilite la tâche pour choisir vos vêtements.

Femme avec chapeau marchant dans la forêt d'Huelgoat
Marcher, seule, sur le sentier de la forêt d’Huelgoat offre un sentiment unique de liberté et de communion avec les éléments

L’astuce pour une valise pragmatique, c’est de penser polyvalence.

Attention : si votre objectif est de choisir une tenue (extravagante) différente par jour pour impressionner sur Insta, passez votre chemin.

HautsBasChaussures
• 4 t-shirts manches courtes• 2 pantacourts• Chaussures basses de petite randonnée
• 1 t-shirt manches longues• 1 jean• Sandales de marche
• 1 coupe-vent Softshell à capuche noir (Montura)• 1 paire de leggings
• 1 veste de pluie légère grise (Montane)
• 1 robe manches longues “mi-saison”
• 1 pull chaud / 1 gilet
• 1 doudoune Patagonia Down Jacket à capuche

4. En voiture Simone !

Cinq jours en Bretagne, c’est court. Vous vous apercevrez sur place, avec émerveillement, que chaque canton possède son lot de sites splendides à visiter. Évidemment, l’idéal est de pouvoir étirer son séjour pour profiter pleinement des bons conseils des habitants recontrés sur place et modifier son itinéraire au gré des envies subites.

Monts d'Arrée sous la pluie et la brume
Les monts d’Arrée, sous la pluie et la brume… Mais c’est sans doute par cette météo dramatique qu’ils sont les plus beaux, non ?

Enfin, on l’a vu, la Bretagne aime la pluie mais les jours de pluie sur votre semaine ne seront pas une tragédie. La pluie dure rarement toute la journée et se produit surtout en épisodes. Il vous sera toujours possible de réaliser vos balades soit quand la pluie est moins forte (exemple de ma journée dans les Monts d’Arrée), soit quand elle a tout à fait cessé.

Et je ne résiste pas à l’idée de finir, sur ce thème, avec un bon vieux proverbe Breton :

« Qui trop écoute la météo, passe sa vie au bistrot. »

Épinglez cet article !

Epingle Pinterest Road-Trip en Bretagne

Pssst ! Ça vous a plu ? Notez !

/ 5.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

(Visited 962 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *