Pâté végétal façon terrine de campagne, avec opinel, torchon et tartines
Cuisine

Pâté Végétal façon Terrine de Campagne Vegan

Ça vous est déjà arrivé, j’imagine, en tant que végétarien·ne / végétalien·ne, d’arriver à un apéro où trônent sur la table saucisson, pan con tomate au jambon cru et autre pâté en croûte et de vous dire : “Bah merde alors, je peux rien manger de tout ce qui a là !”. La situation s’empire avec les apéros d’automne, où les tomates-cerise, le houmous-concombre et autres dips de légumes qui ponctuent habituellement un apéro carné disparaissent avec le froid. Alors, par dépit, vous faites un truc absolument inavouable que n’importe que carnivore omnivore qui se respecte n’oserait même pas : vous tentez le pâté végétal en boîte. 

👉 Aller tout de suite à la recette et ne pas me payer tout le blabla qui suit 👈

Erreur ! Le pâté végétal en boîte, c’est dégueulasse ! Bon, j’exagère, c’est pas si mauvais, c’est juste pas fou. Moi j’achetais avant celui de Bjorg, qu’on trouve en supermarchés. La recette aux aubergines ou bien l’effrontée et néanmoins spongieuse “terrine forestière” qui n’a de forestière que le nom. J’imagine qu’on trouve en magasins bio ou épiceries spécialisées d’autres types de terrines végétales bien plus savoureuses, mais que voulez-vous, mon expérience a commencé avec Bjorg. 

Mais ça, c’était avant. Avant que je ne découvre le monde merveilleux des terrines et pâtés végétaux maison. Ceux qui contiennent plein de bons ingrédients et qui ont un goût que même les carnivores s’y méprendraient, les bougres ! On trouve sur le net beaucoup de recettes toutes plus savoureuses les unes que les autres, j’ai personnellement pioché dans mes préférées pour vous proposer ma version.

Pâté végétal façon terrine de campagne vegan, avec opinel, terrine en céramique et torchon
Le goût du pâté de terroir en mode vegan, qu’il l’eût cru ?

Voici une recette initialement repérée sur l’excellent blog Deliacious, et modifiée à ma façon pour y apporter une texture encore plus “tartinable” avec l’huile de coco et le beurre de cacao, ainsi qu’un petit goût musqué grâce au miso blanc, au shiitaké et à la levure maltée.

Elle se réalise très facilement avec… un mixeur (comment ça, je ne cuisine qu’au mixeur ?), en une poignée de minutes, donc pas besoin de passer des heures en cuisine.

À servir avec du bon pain de campagne, une soupe ou une salade craquante. C’est bien simple, je ne peux plus m’en passer.

Essayez, vous m’en direz des nouvelles !

Pour tout vous dire, maintenant, je me dis que c’est ça que je vais emporter en rando, avec du bon pain pour me faire des tartines de pâté de campagne végétal trois étoiles en pleine nature ! Croyez-moi, ça me changera des pâtés Bjorg 😉 

Note : les ingrédients “compliqués” cités plus haut sont donnés comme facultatifs. En effet, votre terrine vegan sera toute aussi bonne sans, mais il lui manquera, peut-être, ce “petit plus” qui fait la différence. 
Note 2 : j’essaye de privilégier des ingrédients bio pour le frais ; pour le reste, je fais avec ce que j’ai dans mes placards de cuisine.

🎄 À toutes fins utiles, cette recette “de base” est très facilement modifiable pour créer des recettes variantes. Ajoutez des champignons sauvages raffinés comme des girolles ou des cèpes, des noix, des marrons et du paprika fumé, et vous obtenez une délicieuse terrine végétale de Noël pour les fêtes !

La recette du Pâté Végétal façon Terrine de Campagne Vegan

Pâté Végétal façon Terrine de Campagne Vegan

Et si vous pouviez retrouver tout le goût du terroir et la texture inimitable d'une délicieuse terrine de campagne mais en version vegan ? C'est le pari relevé de cette recette de pâté végétal. Prêt·e à bluffer vos invités ?
Temps de préparation20 min
Temps de cuisson20 min
Temps total40 min
Type de plat: Entrées
Cuisine: Vegan
Keyword: pâté vegan, pâté végétal, terrine de campagne vegan, terrine vegan
Portions: 2 terrines (env. 4/5 pers par pot)
Calories: 232kcal

Ustensiles

  • Casserole
  • Bocal à terrine, terrine en céramique ou petit moule à cake
  • Four

Ingrédients

  • 100 g de lentilles vertes
  • 100 g de champignons de Paris (ou forestiers types cèpes ou girolles)
  • 100 g (soit 1/2 bloc) de tofu fumé (si possible marque Taifun)
  • 4 cuillères à soupe de crème végétale de soja
  • 30 g de noisettes
  • 1 cuillère à soupe de chapelure
  • 2 cuillères à soupe de cognac / porto / armagnac
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 1/4 cuillère à café de poivre

Ingrédients facultatifs

  • 2 cuillères à soupe d’huile de coco
  • 25 g de beurre de cacao
  • 2 cuillères à soupe de levure maltée
  • 1 cuillère à soupe de miso blanc
  • 2 cuillères à soupe de purée de noisettes (type Jean Hervé)

Instructions

Préparation

  • Faites bouillir un verre d’eau et mettez le champignon shiitaké à tremper pour qu’il se réhydrate.
  • Cuire les lentilles les lentilles vertes pendant 20 minutes avec le laurier, jusqu'à ce qu'elles commencent à éclater. Retirez ensuite la feuille de laurier et égouttez.
  • Pendant ce temps, coupez le bloc de tofu fumé en morceaux de 1 cm, puis détaillez les champignons et l’échalote en petits morceaux, et pressez l’ail. Réservez l’ail et le tofu.
  • Faites revenir l'échalote dans l'huile d’olive sur feu moyen dans une poêle, jusqu’à ce qu’elle soit translucide. 
  • Ajoutez les champignons dans la poêle, faire suer puis cuire à feu vif pour qu’ils rendent leur eau et ensuite dorent. Réservez.
  • Essorez le champignon shiitaké et coupez-le en petits morceaux.
  • Faites fondre le beurre de cacao dans un bol au micro-ondes (environ 30 secondes)
  • Égouttez les lentilles, et mixez-les quand elles sont tièdes, jusqu’à obtenir une pâte assez homogène.
  • Ajoutez ensuite au mixeur le reste des ingrédients (tofu, champignons + échalote, shiitaké, ail pressé, sel, poivre, crème végétale, purée de noisettes, huile de coco, beurre de cacao fondu, miso, levure maltée, chapelure, alcool. Mixez la préparation entre chaque ingrédient jusqu'à obtenir au final une pâte avec quelques petits morceaux (ici, pour l’effet “terrine”, on ne cherche pas la consistance purée). Ajoutez les noisettes à la fin du mixage, pour qu'elles restent en morceaux assez gros.
  • Tassez dans des bocaux allant au four (bocaux à caoutchoucs ou petits bols à terrines), et faites cuire à 180°C pendant 15-20 minutes bocaux ouverts. La cuisson est prête quand le dessus est doré.

Cuisson

  • Faites cuire au four à 180°C pendant 15-20 minutes bocaux ouverts. La cuisson est prête quand le dessus est doré.
  • Laissez refroidir puis réserver une nuit au frais, afin de bien permettre aux arômes de se mélanger, et à la texture de solidifier grâce aux gras.

Vidéo

Notes

Les ingrédients facultatifs de cette recette peuvent être trouvés en magasins bio et en épiceries asiatiques. Ils permettent de donner une texture plus fondante et un goût musqué inimitable.

👩‍🍳 Vous avez réalisé cette recette ? Taguez @unevieenvrai sur Instagram et utilisez le hashtag #unevieenvrai

Pssst ! Ça vous a plu ? Notez !

/ 5.

(Visited 207 times, 4 visits today)

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

2 commentaires

  • Line

    Une autre recette à essayer ! En effet, les terrines bjorg je trouvais ça « pas mal » (en bivouac/ pic nic) mais depuis qu’on a fait un demi tour de corse en en mangeant tous les midis avec du pain noir.. je ne peux plus ! Pour les aperos (et des idées..) j’avais trouvé de bonnes tartinades avec la marque senfas (entreprise près d’ales).. notamment j’ai souvenir d’une terrine à l’artichaut et anis très sympa.
    Belle video..le point de vue est bien mieux comme ça.. et j’adore la petite musique ^^

    • Aude

      Merci Line pour l’astuce des terrines Senfas, je vais tester ! Merci aussi pour les encouragements sur la vidéo. C’est clairement tout un art d’arriver à tout filmer du dessus, j’ai une belle marge de progrès 😉 Ah, au fait, si j’ai assez de temps, j’essayerai aussi de compiler avant Noël une recette de foie gras vegan qui a l’air terrible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notez la recette