Pile de pancakes vegan avec framboises et bananes, sirop d'érable
Cuisine

Pancakes Vegan ultra moelleux, légers, faciles et rapides

Quand on pense recette vegan, on pense souvent à cuisine compliquée, recettes aux ingrédients introuvables, et saveurs insipides. Que nenni ! Parfois, l’option vegan peut s’inviter en toute simplicité dans votre cuisine, comme pour ces pancakes enfantins et savoureux à souhait qui feront votre bonheur au petit déjeuner. 

👉 Aller tout de suite à la recette et ne pas me payer tout le blabla qui suit 👈

Je suis devenue végétarienne à plein temps il y a 5 ans, après avoir regardé, comme beaucoup, le documentaire “Earthlings” qui traite de l’impact des industries humaines (agroalimentaire, textile, etc) sur la souffrance animale globale et je me suis dit alors : “Pas moyen de continuer à cautionner ça”.

Je ne voulais plus régaler mes papilles avec des choses dans mon assiette qui avaient conduit un être vivant à vivre et à mourir dans des souffrances terribles.

J’avais déjà été tentée “intellectuellement” par le végétarisme, il y a plus longtemps en arrière, mais j’étais revenue progressivement à ma bonne vieille alimentation carnée.

Aujourd’hui je sais pourquoi je n’avais pas “tenu”. Mon âme n’était pas impliquée. 

Bocaux de cuisine contenant de la farine, de la poudre d'amande et des flocons d'avoine pour préparation de pancakes vegan

J’avais eu beau lire que le végétarisme était bien plus durable pour la planète, tout ça restait du domaine du bien-pensant / politiquement progressiste. Le hic, c’est je n’avais pas eu de déclic émotionnel. Vous le saurez, toute décision prise à travers le prisme du cérébral et non du cœur est souvent vouée à ne pas durer. 

Plusieurs années plus tard, Earthlings a été le déclencheur en montrant la réalité des choses dans son côté brutal et insoutenable (vraiment insoutenable). C’est comme si une lumière rouge s’était allumée en moi. Dans la foulée, curieusement, je n’ai eu aucun sentiment de privation ni aucune difficulté à passer à l’alimentation végétarienne.

Le véganisme, je considère que c’est l’étape d’après dans l’évolution des consciences. 

On s’engage alors pleinement. C’est la suite logique vers l’abolition des souffrances animales que j’appelle “rampantes” : celles qui nous semblent cachées, acceptables, comme les œufs, les produits laitiers ou… les chaussures en cuir.

C’est joli, un petit pérail de brebis. Ça a l’air innocent, comme ça, posé sur une planche en bois, et en plus si on pense à Lou Perac qui nous vend des images de brebis béates galopant aux champs sur le plateau du Larzac, on lui donnerait le bon Dieu sans confession, au p’tit fromage.

Erreur ! 

Devenir vegan, ce n’est pas pour autant tomber du côté obscur des groupuscules totalitaires pour la libération animale, c’est décider de ne plus fermer plus les yeux AUSSI sur l’industrie laitière et ses procédés barbares.

Inséminations en cascade, épuisement des vaches/chèvres/brebis, poules qui deviennent des “machines à pondre” — des machines vivantes, au service des humains, avec toute la torture que ça implique —, etc. Tout ça sous prétexte qu’on aime trop les œufs à la coque et les bons plateaux de fromage bien de chez nous.

Voilà, bien sûr, je parle des industries à grande échelle et je me doute bien que ramasser les œufs du poulailler de Mamie où les cocottes gambadent joyeusement dans le jardin ne compromet pas la qualité de vie des-dites cocottes. Mais pour tout ce qui est de l’ordre de l’industrie agroalimentaire, bio ou pas bio, c’est un autre sujet. 

Lait d'avoine, yaourt de soja et levure chimique disposés pour une recette de pancakes vegan

Vous pensez que les végétaliens sont aussi chiants à alimenter que les addicts du sans gluten ? Question de point de vue, et je ne force personne. 

Les transformations peuvent être progressives, il suffit de jalonner notre quotidien d’habitudes pour modifier nos modes de vie. 

Alors à ma petite échelle, et parce que oui, pour l’instant, il m’arrive encore de manger du fromage et des œufs à la coque, je fais ce que je peux pour opter dès que possible pour la version vegan de mes recettes préférées, comme ces pancakes. 🥞 (J’ai aussi une version de ramen véganes qui est à tomber mais ça, c’est pour une autre histoire).

Ici, en bref, on substitue le liant de l’œuf par un yaourt végétal et une demi banane, et on remplace le bon vieux lait de vache par un lait végétal au choix. La poudre d’amande apporte le côté savoureux et les protéines, et les flocons d’avoine la caution nutritive et la consistance. On ne rajoute pas d’huile à la pâte, pour ne pas additionner les calories. Pas de sucre ajouté non plus sur la recette de base, mais c’est à votre goût. Et enfin, le petit secret, c’est la levure qui fait merveilleusement gonfler le tout pour obtenir une texture moelleuse à cœur.

J’ai essayé plusieurs variantes de cette recette de pancakes vegan (trouvée le matin même du tournage de la vidéo ci-dessous, par une illumination divine) soit en mettant moins de poudre d’amandes, soit avec un mix différent de farines, et à chaque fois, je n’ai pas retrouvé cette incroyable élasticité, ce côté aérien et gourmand qui fait qu’on n’y résiste pas. Je m’en tiens donc à cette recette-là et vous la recommande sans modération…

👩‍🍳 Le secret pour cette recette de pancakes vegan, c’est que comme la bonne vieille recette du gâteau au yaourt, le pot du yaourt vous aide à mesurer tous les autres ingrédients.
😎 Le 2e secret, c’est que j’utilise une mixeur pour tout mélanger et que ça prend 2 secondes au final.
💡Astuce : la même recette avec plus de lait fait aussi de somptueuses crêpes véganes 😉

La recette des pancakes vegan

Pancakes Vegan ultra moelleux, légers, faciles et rapides

Enfin des pancakes vegan moelleux et savoureux à souhait, avec ce petit goût de brioche inimitable, riches en protéines et pauvres en gras, à préparer en 5 minutes chrono au mixeur !
Temps de préparation5 min
Temps de cuisson10 min
Temps de repos5 min
Temps total20 min
Type de plat: Petit-déjeuner
Cuisine: Américaine
Keyword: pancakes, vegan
Portions: 10 pancakes
Calories: 261kcal

Ustensiles

  • Un blender ou mini-mixeur ou même mixeur-plongeur à soupe
  • Une grande cuillère silicone ou une louche
  • Une poêle 
  • Une spatule souple type silicone ou en bois
  • Un couvercle (facultatif)

Ingrédients

  • 1 yaourt végétal neutre en goût (soja plutôt que coco ou amande)
  • 3 pots (du yaourt précédent) de lait végétal neutre (soja ou avoine)
  • 3 pots de farine de votre choix (j’utilise de la semi-complète de blé T.110)
  • 2 pots de poudre d’amandes (si vous n’en avez pas, rajouter farine et/ou flocons d’avoine)
  • ¾ de pot de flocons d’avoine complets
  • ½ banane
  • ½ sachet de levure chimique
  • Sucre, édulcorant ou sucre vanillé
  • Une pincée de sel

Instructions

Préparation de la pâte

  • Verser le contenu du yaourt végétal dans le mixeur. Utiliser le pot vide pour mesurer les autres ingrédients.
  • Ajouter la demi banane
    Ajouter 2 pots de poudre d’amande
    Ajouter 3 pots de farine (de blé, ou de châtaigne pour une version sans gluten)
    Ajouter 3/4 de pot de flocons d’avoine complets (ou pas)
    Ajouter le ½ sachet de levure
    Ajouter une pincée de sel
    Ajouter, au goût, un peu de sucre, de sucre vanillé ou d’édulcorant
    Ajouter 3 pots de lait végétal
  • Mixer pendant 1 minute jusqu’à ce que la pâte soit lisse et sans grumeaux. Elle doit avoir une consistance de pâte à crêpes épaisse, ou de pâte à gaufres.
  • Laisser reposer la pâte 5 minutes pour qu'elle épaississe et pour que la levure agisse.

Cuisson des pancakes

  • Faites chauffer votre poêle et graissez-la à l’huile végétale de votre choix (coco, colza…).
  • Formez des ronds de pâte dans la poêle en utilisant la grande cuillère ou la petite louche.
  • Pour la cuisson, dès que le dessus “bulle” (c’est la levure), retournez les pancakes à la spatule, ils doivent être dorés mais pas trop bruns. Recouvrez d’un couvercle pour mieux répartir la chaleur et cuir chaque pancake à cœur environ 2 minutes de chaque côté.
  • Empiler dans une assiette et servir !

Vidéo

Notes

 
Je vous conseille de laisser reposer la pâte 5 minutes avant de façonner le premier pancake. D’une part, le mélange s’épaissit en reposant, et d’autre part, ça va laisser le temps à la levure d’agir.
 

👩‍🍳 Vous avez réalisé cette recette ? Taguez @unevieenvrai sur Instagram et utilisez le hashtag #unevieenvrai

En topping pour ces pancakes vegan, toute créativité est permise : fruits frais, pâte à tartiner, beurre de cacahuètes, sirop d’érable ou d’agave, confitures, ou le combo gagnant : banane – chocolat fondu !

Régalez-vous bien et dites-m’en des nouvelles 😊

Pssst ! Ça vous a plu ? Notez !

/ 5.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

(Visited 328 times, 28 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notez la recette